Categories of blog

Recherche dans le blog

retriouvez-nous

RSS

La fabrication de la teinture indigo, tradition séculaire en Afrique

Publié le 28/05/2014

La marque Tensira fait revivre l'indigo naturel et le fait connaître en France, à travers une collection de linge de maison : nappes, serviettes, plaids et coussins. Elle a ouvert, depuis juin 2011, deux ateliers de tissage et teinture (qui compte plus de 30 salariés à temps plein) en Guinée-Bissau. Les salariés de Tensira font le travail de tissage et de teinture des tissus indigo, de manière entièrement artisanale.

Le pigment indigo est issu du monde végétal et l’indican en est la substance tinctoriale. Elle est contenue dans les deux plantes : le pastel (Isatis tinctoria) et l’indigotier (Indigofera tinctoria), ce dernier se retrouvant dans les régions chaudes du globe.

La teinture à l’indigo est pratiquée depuis l’Antiquité dans toutes les régions où poussent des plantes contenant de l’indican : en Inde, en Indonésie, en Afrique occidentale, toujours à partir des feuilles fermentées et oxygénées, chaque région ayant ses secrets et variantes de fabrication …En Afrique, principalement au Mali et en Guinée, les feuilles d'indigotier sont récoltées à la main, puis séchées, pilées et compressées pour fabriquer des boules de pâte d'indigo.

Comme l'indigo végétal n'est pas soluble dans l'eau, il faut le dissoudre à l'aide de produits réducteurs et d'alcali, sans produit chimique. L'extraction de l'indican par fermentation est longue et complexe. Chaque culture, chaque famille de teinturier a son propre mode de fabrication de l’indigo. 



 
La cuve d'indigo - Copyright : Tensira 

 

Après fermentation, les boules d'indigo sont réhydratées et on les mélange à des racines fixatrices et à de la cendre de bois dans des bains où on les laisse macérer jusqu'à ce que les feuilles libèrent leur substance tinctoriale et donnent une cuve remplie de bactéries.

On trempe alors le tissu dans cette mixture. Pour obtenir les motifs Tie and Dye sur le tissu, on réalise des petits nœuds ou attaches, avant de tremper le tissu. Le savoir-faire des attaches et de teinture se transmettent de génération en génération depuis des siècles parmi les familles teinturières.

 
La teinturière de Tensira - Copyright : Tensira 


Le tissu est ensuite retiré de la cuve, essoré et l'opération est répétée jusqu'à l'obtention de la couleur de bleu désirée. Les petits nœuds sont ensuite défaits pour obtenir les motifs Tie and Dye, uniques.



Un artisan défait les noeuds - Copyright : Tensira

Contrairement aux teintures chimiques, la teinture à l'indigo naturel respecte l'environnement et la santé des teinturiers puisqu'elle :

peu consommatrice d'eau :
un bain de teinture sert plusieurs fois; l'indigo naturel consomme une eau de rinçage largement inférieure aux teintures chimiques;

- ne pollue pas le sol car les eaux usées sont entièrement issues de matières végétales;

- respecte la santé du teinturier et de sa famille car elle n'utilise aucun produit chimique;

- ne consomme pas d'énergie puisqu'elle repose sur le principe de la fermentation;

- utilise des mordants végétaux qui serviront ensuite d'engrais.

Virginie Boillet 

COMMENTAIRES

Aucun commentaire pour le moment.

Ajouter un commentaire