La décoration intérieure inspirée du style africain est de plus en plus tendance. Son aspect exotique, ses ombres chaleureuses et ses matériaux naturels ont rapidement trouvé leur place dans nos maisons. Adoptez vous aussi ce design avec le panier africain, un outil décoration utile et esthétique.

Qu’est-ce qu’un panier africain ?

Il s’agit historiquement d’un panier fabriqué de manière artisanale qui a suivi différentes dynamiques. Le panier africain a souvent évolué dans le temps, suivant les changements sociaux, environnementaux et économiques du continent. Traditionnellement, les formes et les tissages étaient largement déterminés selon les usages auxquels les paniers étaient destinés.

De nos jours, si les méthodes de tissage sont toujours respectées, les matériaux ont quant à eux considérablement changé. Les fibres naturelles ont en effet peu à peu laissé place aux matières plastiques pour leur longévité ou aux matériaux recyclés pour leur aspect écologique.

Vous pourrez cependant facilement trouver un panier à votre goût. Que vous préfériez un panier fait avec les moyens et matériaux modernes ou traditionnels, l’offre est suffisamment large pour que vous y trouviez votre bonheur.

Comment utiliser un panier africain ?

De nos jours, les paniers africains sont plutôt utilisés comment un outil de rangement. Vous pourrez par exemple, suivant la taille et la forme du panier que vous aurez choisi, en faire une boîte à bijoux, un panier à linge ou encore y stocker de la nourriture.

D’ailleurs, le panier était souvent utilisé dans les foyers pour le stockage et le service de la nourriture et des boissons. Les épices et le tabac, entre autres, étaient entreposés dans ce type de paniers.

On les retrouvait aussi notamment dans l’agriculture : le panier permettait la séparation des grains récoltés de leurs impuretés, le tamisage, ou encore le filtrage de la bière pendant sa fabrication. Il était en outre très commun de le retrouver pour la collecte et le transport des produits de la ferme vers le marché.

Aujourd’hui, il est courant de les retrouver dans le monde occidental comme un élément de décoration. Nombreux sont les foyers qui les mettent en valeur sur les meubles et étagères de leur salon ou cuisine, afin d’ajouter une note exotique à leur décoration intérieure.

De quoi est-il fait ?

Les fibres traditionnelles utilisées respirent la culture locale. Elles comprennent entre autres mais ne se limitent pas aux éléments suivants :

  • le raphia (bambou africain)
  • les lianes
  • les feuilles de palmier ou de bananier
  • le papyrus
  • les fibres de sisal
  • le bois d’écorce

Deux types de fibres végétales sont normalement utilisés pour fabriquer un panier enroulé, l’un pour l’enroulement intérieur et l’autre pour l’enveloppement des enroulements. Au Rwanda et en Ouganda par exemple, les paniers sont tissés à partir de raphia ou de papyrus enroulés et cousus autour d’une bobine de tiges de feuilles de bananier. Le noyau des bobines est souvent fait d’herbe.

Lorsqu’un niveau de résilience supplémentaire est nécessaire, le panier peut comporter des bandes de cuir ou d’écorce tissées ou cousues sur les parois ou la base. Les bords sont parfois ornés de coquillages, de perles ou de graines. Une couche d’argile ou d’un mélange de résines et de graisse peut aussi venir ajouter un caractère imperméable au contenant.

Les motifs sont divers. Ils peuvent prendre la forme de bande décorative ou géométriques : losanges, triangles, zigzag ou encore damiers, la pléthore de formes disponibles fait de chaque panier un objet de décoration unique.

Enfin, le dessin peut être mis en valeur par l’utilisation de différentes couleurs pour ajouter du contraste, comme la fibre peut être laissée dans son état naturel, ce qui produit de beaux effets de texture. Dans la fabrication traditionnelle, les couleurs sont obtenues à partir de sources naturelles comme les fruits et les baies, les écorces, les feuilles, l’argile, ou diverses combinaisons de ces éléments.

Leave a Comment

CabaneIndigo.com